L'atelier d'écriture animé par l'écrivain Bruno Doucey a retenu toute l'attention des élèves de la classe de 4ème patrimoine pendant le mois de janvier. Un livret de leurs textes leur sera remis le 10 mars. Un prochain article rendra compte de cette journée que les élèves passeront à la Maison de la poésie de Saint-Quentin-en-Yvelines.

Cette séquence de travail terminée, ils ont pu reprendre leur parcours sur Marie-Antoinette. Une visite organisée avant les vacances de février leur a permis de découvrir le Petit Théâtre construit en 1779. Ce petit bâtiment, dissimulé dans les jardins du Petit Trianon, à l'emplacement des anciennes serres de Louis XV, se devait d'être discret et de ne pas attirer l'attention sur une des passions de la Reine : le théâtre. Elle avait été initiée à cet art à Vienne, par deux comédiens de la Comédie française envoyés par Louis XV pour parfaire l'éducation de la future Dauphine de France. Seuls quelques privilégiés, familiers très proches et domestiques qui servaient à l'occasion de public, étaient autorisés à y pénétrer. Du mystère et de la rancune des courtisans d'être exclus de ce lieu de divertissement, sont nées beaucoup de rumeurs qui contribueront à la chute de la reine.

Le Petit Théâtre, conçu sur le modèle de l'Opéra Royal de Versailles, a été réalisé à moindre frais en papier mâché. Restauré en 2001, grâce au mécénat, ce petit théâtre à l'italienne en bleu et or a gardé ses machineries et ses décors d'époque. Il n'est ouvert au public qu'à l'occasion de visites conférences. Cette visite fait écho à celle organisée au début de l'année à la Comédie française.

                                                              

Crédits photos : G.Sauve