Puy_du_Fou_120.JPGPuy_du_Fou_075.JPGPuy_du_Fou_020.JPGPuy_du_Fou_172.JPG

            Combats de gladiateurs dans l’arène, courses de chars antiques, attaque des Vikings, ballet aérien de rapaces, combats à l’épée des mousquetaires contre des brigands, spectacle de dressage équestre, attaque d’un château fort par les Anglais … Difficile de dire quel était le meilleur spectacle, la meilleure reconstitution historique parmi les nombreux spectacles costumés auxquels nos élèves-latinistes de 5ème, 4ème et 3ème  ont pu assister ce 1er juin 2012 au parc du Puy du Fou, tellement les reconstitutions étaient soignées et parfaitement mises en scène !

            Après cinq heures de voyage paisibles en autocar, a commencé pour les élèves un autre voyage beaucoup plus intéressant : un voyage dans notre passé à travers le parc du Puy du Fou.

Puy_du_Fou_006.JPG         Nous avons tout d’abord pénétré dans un long corridor sombre où un paysan vendéen nous a conté sa découverte de boucliers dans une ancienne tranchée d’un camp romain datant de 451, puis, soudain, des chevaliers en armure se sont animés pour nous raconter leur vie tumultueuse au Moyen-âge ; un peu plus loin, nous avons eu la surprise de sentir la salle sombre du château médiéval où nous étions trembler et se métamorphoser sous nos yeux en pièce claire d’un château Renaissance ; et pour finir, la petite fille du Puy du Fou a évoqué au son de son tambour les horreurs de la guerre de Vendée, protégée par un rideau de dentelle aquatique aux mille couleurs.

        Remontant ensuite dans le temps jusqu’à l’an mille, nous avons assisté au mariage d’Alderic, un jeune seigneur de Vendée, avec la fraîche Cybelle, mais cette union  fut soudain interrompue par l’attaque-surprise de guerriers Vikings sanguinaires sur leur drakkars.

Puy_du_Fou_033.JPGPuy_du_Fou_031.JPGPuy_du_Fou_051.JPGP1000662.JPGP1000659.JPG

Pour nous remettre de ces émotions, nous avons pique-niqué au bord de l’eau dans une allée verdoyante et ombragée du parc, bercés par le murmure d’un ruisseau. 

Puy_du_Fou_068.JPGPuy_du_Fou_066.JPGPuy_du_Fou_069.JPG   P1000715.JPG

        L’après-midi, nous avons découvert, dans les ruines d’un château médiéval, les secrets de la fauconnerie (ou volerie), illustrés par un impressionnant ballet aérien de toutes sortes de rapaces. Puis nous avons visité la cité médiévale voisine, parfaitement reconstituée, avec ses artisans, ses boutiques et ses maisons d’époque.

Puy_du_Fou_109.JPGPuy_du_Fou_104.JPGPuy_du_Fou_084.JPGP1000688.JPG Puy_du_Fou_019.JPG

        Remontant encore le temps jusqu’à l’Antiquité, nous nous sommes installés dans l’amphithéâtre gallo-romain, protégés de l’ardeur du soleil par un immense velarium, pour assister aux fameux combats de gladiateurs romains, qui furent suivis d’une spectaculaire et palpitante course de chars à quatre chevaux (quadriges), sous les cris et les encouragements d’une foule de jeunes Gaulois.

Puy_du_Fou_141.JPGPuy_du_Fou_152.JPGPuy_du_Fou_159.JPGPuy_du_Fou_169.JPG100_6064.JPG

        Après ce grand moment d’émotion, nous nous sommes transportés au XVIIème siècle au milieu d’une représentation théâtrale duCid de Corneille, qui fut tout à coup interrompue par l’attaque de spadassins croisant le fer avec les 4 célèbres mousquetaires de Richelieu. Une fois le calme revenu, nous fûmes charmés par un gracieux ballet de flamenco, suivi d’un spectacle féerique de dressage équestre dans la grande cour à arcades du palais royal.

P1000694.JPGP1000696.JPGP1000709.JPG       P1000717.JPG

Après un détour par les grandes eaux musicales baroques de Lulli, un dernier spectacle médiéval nous attendait : le secret de la lance. Nous avons pu y assister à l’attaque du château d’une noble demoiselle par les Anglais au XVème siècle avec de nombreuses machines de guerre et, au final, à un tournoi de valeureux chevaliers pour célébrer la victoire.

100_6070.JPGP1000731.JPGP1000732.JPGP1000726.JPGP1000719.JPG
       
Une fois passé ce déluge de feu, nous avons trouvé refuge dans le Bourg 1900 où nous avons pu faire l’emplette de quelques spécialités de Vendée et souvenirs du parc.

            A 19h 15, nous sommes descendus de la machine à remonter le temps et avons quitté le parc à regret, des images plein la tête, pour retrouver notre autocar. Cinq heures plus tard, nous étions de retour au collège.

            Un grand merci aux cinq accompagnateurs : Mme Meunier, Mme Cécillon, Mme Koopmann, Mégane, M. Beauplet, qui ont encadré avec vigilance notre groupe de 70 élèves.                                                                                                                                          M. Quiquempois, professeur de latin