Les classes patrimoine commencent l’année par un voyage historique et littéraire dans la vallée de la Loire. Ouverture au projet patrimoine en 5ème, où les élèves travailleront toute l’année sur la Renaissance française. Pour les élèves de 4ème, un détour littéraire par la poésie lyrique de Ronsard et la comédie-ballet de Molière. C’est l’histoire du théâtre et de ses lieux de représentation qui sera le fil rouge cette année de leur parcours patrimoine.



Nous avons découvert le château de Chambord sous la brume matinale, comme une apparition fantomatique. Le froid nous a glacé les os et  l’on a bien compris que le roi le jugeant très inconfortable y avait peu séjourné. Sa chambre, une des rares pièces meublées du château,  avait des tentures sur les murs et un lit fermé d’un rideau pour essayer de garder un peu de la chaleur que donnait le feu dans la cheminée.

Chambord, château de chasse, entouré de forêts giboyeuses ! Soit, mais c’est avant tout un édifice politique. Avec sa forêt de cheminées et son allure de château fort, il dresse l’image grandiose d’un roi chevalier, revenu victorieux de la bataille de Marignan.



Curiosité de Chambord ! On dit que c’est une invention de Léonard de Vinci ! Un escalier très amusant où l’on ne se croise jamais. On peut quand même apercevoir ses amis par des ouvertures et les prendre en photos. A Blois aussi, l’escalier est très théâtral : le roi s’y donnait en spectacle à ses hôtes qui étaient dans la cour. Décidément, l’escalier est un lieu très politique à la Renaissance !

Une étrange faune couronnée se déploie sur les murs des châteaux de Blois et de Chambord : salamandre crachant du feu, porc-épic hérissant ses piquants menaçants, douce et élancée hermine, curieux emblèmes des rois et reines de France.


C’est dans la chambre du roi que les gardes d'Henri III, armés de poignards, ont tué le duc de Guise ! Nous avons donc mené l’enquête, d’abord sous la forme ludique d’un Cluedo avant de découvrir les lieux du crime. C’est un moment qui nous a beaucoup plu, une manière amusante de découvrir un événement célèbre de l’histoire de France que nous ne sommes pas prêts d’oublier !

Buste de Ronsard à Blois où plane l’ombre de la belle Cassandre qu’il rencontra en ces lieux. On l’entend encore qui murmure : « Mignonne, allons voir si la rose... ».
Bustes de Molière et de Lully à qui l’on doit la célèbre comédie-ballet du Bourgeois gentilhomme. La première fut donnée à Chambord devant le roi Louis XIV, dans le vestibule du premier étage.