DSCN4716-4rr.jpg
« Classique, un descendant de célèbres artistes grecs et romains, fut appelé pour décorer le château du Roi à Versailles. Classique aimait la simplicité et la sobriété : son idée de la décoration reposait avant tout sur la symétrie et la régularité. Il faut dire que Classique était un artiste calme et reposant.

Mais cette sérénité fut complètement bouleversée par l’arrivée de Baroque. Ce personnage vif et chaleureux arrivait tout droit d’Italie. Il ne se gêna pas pour apporter un peu de rythme au château et à la paisible vie de Classique. Baroque en fit voir de toutes les couleurs à ceux qui le croisaient. C’était un véritable maître de l’illusion qui aimait mener les gens en bateau. Ainsi, il fit croire à tout le monde que le toit de la chapelle était ouvert et que nous pouvions, de l’intérieur, y admirer le ciel. Après son passage à l’Opéra Royal, il avait assuré avoir tout décoré de marbre. Ah ! cet illusionniste ! il ne faut pas s’y méprendre : ce n’est que du bois.

Baroque et Classique se sont longuement querellés… Mais ils finirent par se mettre d’accord pour respecter chacun le travail de l’autre au château. En effet, Baroque se rendit compte qu’il avait besoin de Classique pour ne pas sombrer dans la folie et l’excès. Inversement, Classique se rendit compte que Baroque lui apportait un petit brin de fantaisie, à lui qui était de nature simple et discrète, comme son ami Néo-classique. Ainsi, il furent heureux et eurent beaucoup de visiteurs ! »

Texte rédigé par les élèves de 5°1 en cours de français avec
Mme Assemat suite à la visite conférence du 4 janvier



DSCN4728-4r.jpg DSCN4720-4rr.jpg DSCN4724-4rr.jpg
Crédits photos : F.Sauve